Le référencement gratuit : Optimiser son SEO

L’optimisation SEO correspond au travail fait sur un site (d’un point de vue technique, ergonomique et sur son contenu sémantique) pour que les moteurs de recherche le jugent le plus pertinent possible pour une ou plusieurs requêtes de mots-clés. Une fois sur le site, les moteurs de recherche continuent leurs évaluations en fonction des comportements des internautes.

L’optimisation SEO commence avant la mise en ligne du site. Un site nouvellement créé est censé avoir été optimisé pour le référencement tant aussi bien techniquement (vitesse d’affichage), qu’au niveau de la sécurité (protection des données, des paiements), que dans son ergonomie (fluidité de la navigation) (Sheid et al., 2019). Toute friction négative a un impact sur le référencement. Un site perd par exemple 50% de son trafic avec une page qui met plus de trois secondes à s’afficher (Corbesson, 2018).

 

L'optimisation SEO : les facteurs clés du contenu

Une activité normale fait qu’ un site sert à la diffusion de contenus, soit pour informer ses clients, soit pour enrichir son catalogue. Au fur et mesure que le site s’enrichit en contenu, l’optimisation SEO doit se poursuivre. Les moteurs de recherche parcourent les sites à la recherche d’un contenu pertinent et unique qui va alimenter leur index (Sheid et al., 2019). Chaque nouvelle page ainsi créée devra respecter les consignes SEO (ci-contre). Les métadonnées devront être correctement renseignées, le contenu sera structuré, et apporter une plus-value aux internautes et aux moteurs de recherches pour une meilleure indexation (E-malaya, 2011, Andrieu, 2020 (b)).  

Tasset (2020), “SEO : les critères les plus importants en 2020 selon 133 référenceurs”, journal du net, 23 mai 2020.

Nous avons évoqué l’importance du contenu qualitatif pour le client, c’est également vrai pour les moteurs de recherche pour lesquels la satisfaction des internautes est essentielle. Un internaute qui reste longtemps sur une page internet, qui prend son temps à naviguer sur un site, qui partage un contenu, sont des comportements que Google considère très positifs et qu’il valorise en améliorant le référencement des sites considérés.

Mais revenons aux facteurs clés de l’optimisation SEO du texte en tant que tel. Google référence un contenu en fonction des mots qu’il contient. Si l’on veut être bien référencé sur un sujet précis, il est important de créer une redondance de mots appartenant à un même champ sémantique à différents endroits d’une page d’un site (annexe 2). Pour être performant, il faut préalablement réaliser une analyse lexicale minutieuse. Il est important de souligner que ces “mots-clés” ne constitueront que 20% du trafic ; 80% du trafic proviendra du reste de l’article, des différentes associations de mots autour des “mots-clés”. En référencement, ce concept s’appelle la longue traîne. Attention :l’impact est moins fort de la longue traîne sur les recherches effectuées à partir d’un smartphone. Les études démontrent que la taille de l’écran réduit l’envie de faire des requêtes de plusieurs mots (Scheid et al.,2019). 

Un article jugé de qualité par Google est constitué d’un minimum de 200 mots (Andrieu, 2020, P.119). Pour Corbesson (2018), c’est la rédaction de 700 mots qui est nécessaire avec une redondance du mot-clé principal de l’ordre de 1 à 2%.  

 

Les autres facteurs SEO ayant un impact majeur sur le référencement naturel

Optimiser son contenu nécessite quelques connaissances techniques et une veille régulière sur les évolutions des algorithmes des moteurs de recherche, surtout ceux de Google, qui contient plus de 200 critères avec chacun un niveau de pondération spécifique. Ces critères peuvent être répartis en 4 grandes familles avec une répartition des pondérations prise en compte pour le référencement, tel que : 

  • Liens externes et autorité du domaine : 50% 
  • Qualité et contenu du site (mots-clés) : 25 %
  • Aspect technique (mobilité, vitesse) : 15 % 
  • Performance actuelle (revenu, trafic) : 10%

 

Les facteurs de référencement de Google (Moz, 2015)

Comme on peut le constater, la qualité et le contenu du site ne compte que pour 25% dans son référencement (Mooz, 2015). Indirectement, c’est davantage. Créer du contenu de qualité est un des facteur constitutif d’une bonne notoriété dont on peut constater l’influence majeure dans le référencement. Un contenu de qualité sera partagé et cité par les particuliers comme les professionnels.  

 

Avoir une optimisation SEO de son contenu requiert des compétences et du temps. Opter pour une stratégie de référencement naturel SEO en nécessitent davantage. Cette stratégie peut s’avérer gagnante à moyen terme pour un site marchand à condition qu’elle est fait l’objet d’un réel engagement et d’un réel savoir-faire dans le domaine. 

Bibliographie :

ANDRIEU, Olivier, 2020a. Référencement google mode d’emploi : Spécial débutants en SEO Ed. 5Eyrolles.ISBN 978-2-212-67967-0.  

CORBASSON, Alexandre, 2018. Stratégie web gagnante pour les PME : le guide ultime 2020. Digitad [en ligne]. 6 juillet 2018. Disponible à l’adressehttps://digitad.ca/guide-strategie-marketing-web/ 

SCHEID, François, FONTUGNE, Willy et VAILLANT, Renaud, 2019. Le marketing digital : Développer sa stratégie numérique Ed. 2, Eyrolles. ISBN 978-2-212-57065-6. 

Quitter la version mobile